Le forum l'ordre, est basé sur l'ésotérisme.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 fulcanelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: fulcanelli   Sam 21 Fév - 23:17

Sous le nom de Fulcanelli (1839 ? - ?) parurent en 1926 et 1930 deux ouvrages ésotériques sur la symbolique alchimique, Le mystère des cathédrales et Les demeures philosophales. Ces ouvrages sont préfacés par Eugène Canseliet, qui se présente comme le disciple de Fulcanelli, et illustrés par le peintre Julien Champagne. Selon la légende[réf. souhaitée], Fulcanelli serait parvenu à réaliser le grand œuvre vers la fin de sa vie, c'est-à-dire à découvrir les secrets de la vie éternelle et de la pierre philosophale (maîtrise de la vie et de la matière) avant de disparaître mystérieusement au début du XXe siècle.

Il serait né dans la première moitié du XIXe siècle, peut-être en 1839[réf. souhaitée], et aurait consacré sa vie à l'alchimie et à la réalisation du grand œuvre, le rêve des alchimistes, soit le fait de découvrir les secrets de la vie éternelle et de la pierre philosophale permettant la transmutation du plomb en or[réf. souhaitée].

Eugène Canseliet, peut-être disciple en alchimie de Fulcanelli, raconte qu'il a fréquenté Fulcanelli de 1916 à 1922, et assisté à une transmutation en 1922, à Marseille[réf. souhaitée]. Il aurait revu son maître en 1953 à Séville (celui-ci lui aurait dit: "Tu me reconnais?"), alors que Fulcanelli aurait dû être âgé de 113 ans[réf. souhaitée]. En introduction aux ouvrages du maître, il affirme que Fulcanelli aurait bénéficié du "Don de Dieu" (Donum Dei), ce qui signifierait qu'il aurait découvert les secrets de la vie éternelle et aurait atteint l'immortalité.

Jacques Bergier raconte dans son ouvrage à succès Le Matin des Magiciens qu'il a rencontré Fulcanelli en 1937 et que celui-ci lui aurait confié : "Le secret de l'alchimie, le voici : il existe un moyen de manipuler la matière et l'énergie de façon à produire ce que les scientifiques contemporains nommeraient un champ de forces. Ce champ de forces agit sur l'observateur et le met dans une situation privilégiée en face de l'univers. De ce point privilégié, il a accès à des réalités que l'espace et le temps, la matière et l'énergie, nous masquent d'habitude. C'est ce que les alchimistes appellent le Grand Œuvre : la compréhension universelle de l'univers." Cependant l'ésotériste Mark Hedsel, qui a déclaré savoir que Fulcanelli, toujours vivant, vit à Florence en Italie, explique que cette citation ne peut pas provenir de l'adepte, celle-ci mentionnant des faits matériels et non spirituels

tirer de wikipédia
Revenir en haut Aller en bas
 

fulcanelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alchimie : Canseliet nous raconte Fulcanelli
» [Alchimie] Pierre Philosophale
» La Croix d’Hendaye
» Le rapport du Médiateur (01/2013)
» Hergé crypté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'ordre :: Esotérisme :: Esotérisme discussion-