Le forum l'ordre, est basé sur l'ésotérisme.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la tarasque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: la tarasque   Sam 3 Jan - 17:38

La Tarasque, dite aussi « bête faramine » (de «
faramineuse », terme que l'on donne aussi à la vouivre), est un animal
fabuleux de la tradition populaire, semblable au dragon, que le
promeneur égaré rencontre la nuit tombée. Elle est en Provence le
pendant de la Vouivre dans le Jura.

La légende dit que la Tarasque était la fille de Béhémoth et de la
Vipère[réf. nécessaire]. Immonde serpent de mer aux yeux rougis et à
l'haleine putride, elle vivait tapie dans une cavité aquatique
naturellement creusée sous le château de Tarascon. Elle guettait les
voyageurs passant le Rhône pour s'en repaître, semant la terreur dans
tout le pays.

Elle est décrite de la façon suivante par Jacques de Voragine dans la Légende dorée qu'il écrivit dans les années 1261 - 1266 :

« Il y avait, à cette époque, sur les rives du Rhône, dans un bois
entre Arles et Avignon, un dragon, moitié animal, moitié poisson, plus
épais qu'un boeuf, plus long qu'un cheval, avec des dents semblables à
des épées et grosses comme des cornes, qui était armé de chaque côté de
deux boucliers; il se cachait dans le fleuve d'où il ôtait la vie à
tous les passants et submergeait les navires. »[1]

Plusieurs versions existent pour expliquer la fin du monstre. Un
jour, une jeune fille originaire de Judée, Sainte Marthe, venue
évangéliser la Basse-Provence, décida de braver la bête. Avec toute la
compassion que lui procurait sa foi chrétienne, elle obtint la
soumission de la créature qui se laissa mener en laisse : Sainte Marthe
avait ligoté à jamais ce symbole du paganisme. Mais le village avait
subi tant de pertes que ses habitants se ruèrent sur le monstre et le
tuèrent.

Ou encore, seize jeunes gens auraient défié et tué la Tarasque et
seulement huit en seraient sortis vainqueurs et auraient fondé les
villes de Tarascon et Beaucaire.

On peut rapprocher cette légende d'autres histoires analogues de
saints sauroctones, par exemple l'évêque saint Romain qui délivre Rouen
de la Gargouille, dragon qui terrorisait la ville, ou saint Clément de
Metz qui tue le Graoully.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tarasque

tarascon et classer parmi les nombreuses ville a dragon de France comme rouen et sas gargouille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la tarasque   Jeu 12 Juil - 20:26

Le cousin du kraken....
Revenir en haut Aller en bas
 

la tarasque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LA TARASQUE DE TARASCON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'ordre :: Esotérisme :: Créatures-