Le forum l'ordre, est basé sur l'ésotérisme.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ   Mar 2 Sep - 16:13

LE GRAND MYSTERE DU TÉTRAGRAMME
ou
Le YOD HÉ WAW HÉ

" Ce qui est En-Bas est reflète à ce qui est En-Haut... "
Hermès Trismégiste
extrait du corpus Hermeticum "



I - LES ÉLÉMENTS.
Toute la Création, le Macrocosme comme le Microcosme, " le Grand Univers " et " le Petit univers ", est le produit de l’action des Éléments. C’est pourquoi, dès le début de l’Initiation, je traiterai de ces Forces et considérerai surtout leur profonde et multiple signification. Jusqu’à présent, la littérature occulte en a peu fait état; aussi, vais-je aborder ce domaine mystérieux et lever le voile qui a été jeté sur ces Lois. Il est difficile d’enseigner ceci à un non Initié pour que celui-ci non seulement sache ce que sont les Éléments et quelle est leur activité respective mais aussi qu’il puisse ultérieurement les utiliser.
Tout l’Univers est semblable au rouage d’une horloge dont les parties sont interdépendantes. Même la notion de " Divinité,’, cette dernière étant conçue comme étant un Être Sublime, implique une vision fragmentée de ce qu’Elle est en réalité:

Elle recèle plusieurs Aspects lesquels sont ceux des Éléments. Je m’étendrai plus longuement sur ce sujet dans le chapitre consacré au Concept de Dieu.
Dans les plus anciens écrits de l’Orient, les Éléments sont appelés Tattwas. La littérature européenne ne tient compte d’eux que pour attirer l’attention sur leurs effets bénéfiques et mettre en garde contre leurs influences maléfiques car des actes précis peuvent être entrepris ou omis sous l’influence des Tattwas. On ne saurait douter de l’exactitude de ce fait, mais tout ce qui a été publié à ce jour ne mentionne qu’un aspect peu significatif de leurs pouvoirs. les explications relatives à une meilleure compréhension peuvent être trouvés dans des livres traitant d’Astrologie où ils sont assez bien décrits.
En ce qui me concerne cependant, je pénétrerai plus exhaustivement le mystère des Éléments et je choisirai de livrer une autre clé qui est, il est vrai, analogue à celle que divulgue l’Astrologie, sans avoir toutefois aucun rapport avec cette dernière. De cette clé, inconnue jusqu’à présent du lecteur, j‘enseignerai les multiples procédés d’utilisation. Dans les paragraphes suivants je traiterai de façon plus détaillée des analogies et de l’action des Éléments. Non seulement je dévoilerai leur signification théorique mais j ‘enseignerai aussi leur usage pratique car c’est justement en celui-ci que réside le plus grand Arcane.
Le plus ancien livre de Sagesse, le Tarot, renferme la grande Science secrète des Éléments dont la connaissance et la maîtrise sont représentées par le Premier Arcane, le Bateleur ou Mage. Sur cette première lame, le Glaive symbolise le Feu, le Bâton l’Air, la Coupe l’Eau et le Denier la Terre. On voit donc que dès les Mystères antiques, le Bateleur tut choisi comme symbole de la Première lame et que, par conséquent,

La maîtrise des Éléments tut considérée comme la première épreuve initiatique. En l’honneur de cette Tradition, je consacrerai aux Éléments la plus grande attention car, ainsi que nous le verrons par la suite, ce savoir est le moyen universel permettant la résolution de tous les problèmes. Voici la classification des Éléments (Tattwas), selon la Tradition Hindoue :
- Akasha = Éther (1)
- Tejas=Feu
-Apas = Eau
-Prithivi = Terre
-Waju=Air
Selon cet Enseignement, les Quatre Tattwas les plus denses sont issus du Cinquième Tattwa, l’Akâsha. Celui-ci est, par conséquent, le Principe primordial et nous devons le considérer comme la Cinquième Force ou Quintessence. J’expliciterai dans un paragraphe entier ce qu’est l’Akâsha, l’Élément le plus subtil. Les propriétés spécifiques de chaque Élément, des plans les plus élevés à la matière dense, seront également précisées dans les paragraphes suivants. Dès maintenant, le lecteur peut donc comprendre qu’analyser un Si grand mystère
1) Les textes hermétiques occidentaux, suivant les textes grecs, on longtemps nommé "éther " (Aither) ce que l’Orient appelle "akâsha ". Cependant, depuis plus d’un siècle, il est d’usage, d’attribuerai mot "ahisha " le sens de "substance Divine Primordiale ", " Esprit Unique, Source de toute la Création ", alors que le mot "éther " désigne à présent un plan subtil et invisible certes, mais tr~ dense, en comparaison des autres plans plus élevés ; Il s’agit d’un plan nature quasi physique, le plan le plus proche de la matière physique. Il est vrai que le plan éthérique est issu, comme tous les plans, de l’Akâsha (Source Divine). Toutefois, Franz Bardon, visant la pratique et donc le développement réel des lecteurs, ne s’est pas attardé à expliciter tous les plans Subtils (avec leurs nuances respectives, les sous-plans etc..) afin de ne pas emprisonner la Science hermétique dans une appréhension essentiellement intellectuelle. C’est pourquoi, il utilise le mot Akâsha ou Éther en lui donnant plusieurs sens, selon le contexte: " Plan éthérique prématériel " ou bien "ensemble de tous les Plans Subtils " ou encore "source Divine Infinie " (Aspect qui est, du point de vue vibratoire, infiniment, inconcevablement plus élevé que le plan éthérique quasi-physique)
de la Création n’est pas une tache aisée pas plus que de le décrire d’une façon telle que chacun puisse appréhender ce sujet et s’en faire une image claire.
Outre la théorie, j’indiquerai la valeur pratique des Eléments afin que l’érudit, qu’il soit chimiste, médecin, magnétiseur, occultiste, mage, mystique, kabbaliste, yogui , etc.., puisse en faire usage. Le but de ce livre sera atteint Si le lecteur parvient, grâce à cet enseignement, à pénétrer ce sujet de manière à pouvoir l’appliquer dans son domaine d’élection.
1°- Le Feu
Ainsi que nous l’avons déjà mentionné, dans l’Akâsha ou Source Divine Primordiale gît l’origine des Éléments. Le Feu, " Tejas " selon les Orientaux, est né de cette source et est considéré comme étant le Premier des Éléments.
A l’instar de tous ceux-ci, il ne se manifeste pas seulement sur notre plan matériel mais dans tout ce qui fut créé. Les propriétés fondamentales du Feu sont la Chaleur et l’Expansion; c’est pourquoi, au commencement de la Création, le Feu et la Lumière vinrent à l’existence et qu’il est écrit dans la Bible:
" Fiat Lux! - Que le Lumière soit! ". Le Feu est donc à l’évidence l’origine de la Lumière.
Chaque Élément recèle deux polarités, l’une de nature active et l’autre de nature passive; il en est, par conséquent, ainsi du Feu. La polarité positive est toujours constructive, créatrice et productive; la polarité négative, est, au contraire, déstructurante et destructrice. il faut donc perpétuellement tenir compte de ces deux propriétés fondamentales. Les religions ont généralement attribué à la polarité positive le bien et à la polarité négative le mal. En vérité, le bien et le mal, tels que les humains les conçoivent, n’existent pas. Dans l’Univers, il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises choses car tout a été créé selon
des Lois Immuables. En celles-ci se reflètent la Volonté Divine et c’est seulement en les connaissant que nous pouvons nous approcher de Dieu.
Ainsi qu’il a déjà été dit, le Feu a la propriété d’être expansif et cette expansion se manifeste par le Fluide Électrique. Par cette expression nous n’entendons pas seulement l’électricité matérielle bien que, comme nous le verrons plus loin, celle-ci soit d’une nature analogue.
Le Feu est actif et latent dans tout ce qui fut créé; il habite donc tout l’Univers, aussi bien le plus petit grain de sable que l’immensité visible mais éloignée; il réside, enfin dans ce qui est invisible pour nous.
2° L’Eau.
Nous venons de considérer l’origine et les propriétés de l’Élément actif, le Feu. Dans ce paragraphe je décris son contraire, l’Eau. Comme le Feu, l’Eau provient de l’Akâsha
Source Divine Primordiale- mais, par rapport à lui, elle a des propriétés absolument opposées: le Froid et la Contraction.
L’Eau recèle également deux polarités, l’une positive, constructive, vivifiante et nourricière, l’autre négative, dissolvante, décomposante et fermentante. Puisque la Contraction est la propriété fondamentale de l’Eau, de cette dernière est issu le fluide Magnétique.
L’Eau, à l’instar du Feu, réside dans tout l’Univers et, selon la Loi de la Création, l’un ne pourrait subsister sans l’autre, son contraire. Ces deux Éléments, le Feu et l’Eau, sont les Énergies fondamentales créatrices de toute chose. Par conséquent, dans tous les cas qui se présentent à nous, nous devons toujours considérer ces deux Eléments et leur manifestation respective, le fluide Électrique et le fluide Magnétique, ainsi que leurs polarités internes et opposées.
3°- L’Air.
L’Élément suivant est l’Air qui est également issu de l’Akâsha source Divine Primordiale-. Certains Initiés ne le considèrent pas comme un véritable Élément mais lui attribuent plutôt une place médiatrice entre le Feu et l’Eau. Ainsi l’Air établit-il un lien, de polarité neutre, équilibrant l’action expansive du Feu et l’action contractante de l’Eau. Par le jeu réciproque des deux polarités inhérentes à chacun des deux Éléments fondamentaux, le Feu et l’Eau, toute la vie créée est devenue Mouvement.
Dans son rôle médiateur, l’Air a reçu du Feu la Chaleur et de l’Eau, l’Humidité. La vie serait donc impensable sans l’existence de ces deux propriétés. Celles-ci constituent les deux polarités de l’Air: la Chaleur est génératrice de vie, l’Humidité porte, à terme, la destruction.
il est nécessaire de préciser à nouveau qu’il ne s’agit pas, quant aux Eléments que nous étudions ici, du feu, de l’eau et de l’air habituels; ceux-ci ne constituent, chacun, qu’un aspect de l’Élément tel que ce dernier se manifeste sur le plan de la matière grossière. Nous traitons donc exclusivement des propriétés universelles des Éléments.
4°-La Terre
Nous avons dit que l’Air n’est pas véritablement un Élément mais cette affirmation vaut aussi pour la Terre. Cela signifie donc que celle-ci, le dernier des Éléments, est le pro-duit de l’action réciproque des trois précédents.
Sa propriété spécifique est de permettre la manifestation des trois autres en leur donnant une forme concrète. Cependant, du fait de cette forme, ceux-ci sont limités dans leur action et ainsi, l’espace, la mesure, le poids et le temps vinrent à l’existence. L’action réciproque des trois premiers Éléments, jointe à celle de la Terre, est devenue quadripolaire; aussi, l’Élément Terre peut-il être considéré comme un Aimant Quadripolaire.1 Le fluide, en ce qui concerne la Terre, est, en conséquence, électromagnétique et parce qu’en cette dernière les trois autres Éléments sont en activité, toute la Création peut être appréhendée. Par la réalisation dans l’Élément Terre, le Fiat s’est concrétisé: " Que cela soit! "
Le lecteur trouvera, plus avant dans ce livre, des explications détaillées quant aux actions spécifiques des Éléments dans les sphères elles règnes, tel le règne animal, végétal etc. L’essentiel est d’avoir un aperçu général de leur activité dans tout l’Univers...


Pour la suite, lire:
FRANZ BARDON

LE CHEMIN
DE LA
VERITABLE INITIATION
MAGIQUE


Cours en Dix Degrés
Théorie et Pratique

DIETER RÜGGEBERG ÉDITEUR, D-42035 WUPPERTAL / RF A




Totty'S
Revenir en haut Aller en bas
Ange-divin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 580
Localisation : Dans l'astral
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ   Mar 2 Sep - 21:35

L'élément terre est bien un élément non un sous élément!
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-ordre.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ   Mar 2 Sep - 22:09

Franz Bardon semble avoir une vision très personnelle des choses. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ange-divin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 580
Localisation : Dans l'astral
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ   Mer 3 Sep - 2:27

Franz bardon c'est une grande référence est ce n'est pas un mythomane, ni un fabulateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-ordre.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ   Mer 3 Sep - 12:42

Je lis beaucoup ses ouvrages. Il existe une version audio en MP3 du livre:
LE CHEMIN DE LA VERITABLE INITIATION MAGIQUE


Dernière édition par Totty'S le Mer 3 Sep - 12:43, édité 1 fois (Raison : correction)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 

LE GRAND MYSTERE DU YOD HÉ WAW HÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Béni soit Saint Joseph !
» Le plus grand mystère: le Christ est mort pour nous
» « ' Tous deux ne feront plus qu'un '. Ce mystère est grand : je veux dire qu'il s'applique au Christ et à l'Église »
» Légende du Grand Canyon : la cité troglodyte perdue
» Grand coléoptère noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'ordre :: Esotérisme :: Religion-