Le forum l'ordre, est basé sur l'ésotérisme.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Ven 29 Aoû - 23:41

Les Anciens Egyptiens avaient une idée très spécifique et bien à eux de concevoir la nature de l'homme. L'homme était pour eux fait de 5 choses:



Le corps h'
C'est le corps physique, l'enveloppe charnelle. Il était crée par "la graine du père dans l'utérus de la mère", et était considéré comme "fait de divers morceaux", d'où l'utilisation du mot souvent au pluriel: h'w (voir à la fin de l'article pour les mots additionnels). La partie la plus importante du corps était le coeur, car il était considéré comme le siège de la pensée, de la réflexion, des sentiments.. exactement comme notre cerveau de nos jours. Le coeur se dit ib en ancien égyptien (voir à la fin de l'article pour les mots additionnels).

L'ombre Swt
Contrepartie du corps; comme chaque corps en projettait une, elle était considérée comme partie du corps: enveloppe donc, mais immatérielle.

Le ba
Attention, car le ba et le ka sont des concepts difficiles à appréhender, et les ouvrages de vulgarisation sont parfois mal informés et confondent ba et ka. Je vais reprendre la définition d'Allen (traduite par mes soins) dans son Middle Egyptian: An Introduction to the Language and Culture of Hieroglyphs (Cambridge University Press): Le ba, c'est "tout ce qui donne à quelqu'un son individualité à part entière, SAUF le corps". C'est donc à la fois une "personnalité", une "âme", un "caractère"... C'est une partie qui survit après la mort, et qui est représentée très souvent comme un oiseau à tête humaine: l'âme qui s'envole hors du corps (au passage, cela ne vous évoque-t-il pas les projections hors du corps? Wink). Voir à la fin de l'article pour quelques photos et dessins de ba. A noter, le pluriel de ba, "baou", représente ce potentiel de "personnalité" d'un individu, son "charisme" en quelque sorte; de certains rois par exemple, il était dit qu'ils étaient "grands de baou". De même, les anciens égyptiens redoutaient la colère des "baou" des dieux, souvent représentés par des démons.

Le ka
Contrairement à ce que certains ouvrages de vulgarisation le disent, le ka n'est pas l'âme (qui serait le ba), mais en quelque sorte la "force vitale" de l'individu - mais c'est en réalité plus complexe que cela, car le ka survit après la mort; cependant, le ka est une partie de l'individu qui doit être nourrie. Le concept n'est en fait pas si éloigné que ça - en gros bien entendu - du concept de chi chez les asiatiques (tout au moins dans les arts martiaux). C'est pour ce ka que des offrandes étaient déposées pour les défunts: leur ka avait besoin, non pas de l'aspect matériel de ces nourritures, mais de leur énergie spirituelle. Il en allait de même pour les offrandes pour les statues des dieux dans le naos des temples. On rencontre d'ailleurs parfois le terme "kaou", pluriel de "ka", mais signifiant "énergie". (voir fin de l'article)

Le nom rn
Le nom avait une importance bien, bien plus grande en Ancienne Egypte que de nos jours. Le nom était étroitement associé à la personne, et c'est pour cela qu'il devait survivre après la mort et être gravé, pour que le souvenir de la personne puisse demeurer éternel. Il était dit que connaître le nom d'une personne était pratiquement la connaître déjà toute entière. Cette association était si forte que l'on croyait dur comme fer qu'effacer le nom d'une personne avait un effet direct de destruction sur celle-ci; c'est le but que recherchaient ceux qui ont effacés le plus possible le nom d'Akhénaton ou le nom d'Hatshepsout de leurs monuments - de détruire leur mémoire, leur héritage, leur intégrité elle-même. Il était cru que les dieux possédaient plusieurs noms, parfois beaucoup, parfois énormément, l'expression "grand de noms" signifie: qui a trop de noms pour pouvoir les connaître tous. De plus, il était cru que chaque dieu avait également un nom secret qu'il gardait jalousement, qui était le nom le plus proche de sa divinité; vous connaissez peut-être cette histoire de la ruse d'Isis qui créa un serpent pour mordre Rê afin qu'il lui révèle son nom secret, en échange de quoi elle put le guérir, mais toute riche de cet immense savoir acquis - si vous ne connaissez pas ce conte, vous pouvez le trouver dans beaucoup d'éditions, depuis le petit
Contes de l'Egypte Ancienne dans la collection Etonnants Classiques de Garnier-Flammarion, jusqu'au plus complet ouvrage en 2 volumes de Claire Lalouette, Textes sacrés et textes profanes de l'Ancienne Egypte, publication de l'UNESCO en association avec Flammarion.



Voici les hiéroglyphes de quelques mots supplémentaires vus dans cet article:


Et voici des images et représentations de l'oiseau-ba:




J'espère que cet article vous a plu et aura répondu à quelques-unes de vos questions; j'ai mis du temps à l'écrire en cette petite soirée. J'espère aussi qu'il permettra de corriger les erreurs ésotérico-fantaisistes que certains commettent en insistant pour tomber sur 7 parties de l'homme, histoire de faire 7 chakras ou 7 boules de cristal, parce que les gens aiment bien 7.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Sam 30 Aoû - 0:47

franchement la civilisaton des Egyptiens etais la meilleur et je suis surmenent pas la seul a le penser
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Lun 1 Sep - 13:19

Elle me passionne.
farao
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Mer 10 Sep - 22:30

Malheureusement elle ne passionne que nous, vu le peu de réponses à mon beau et long article. Smile

... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Jeu 11 Sep - 19:44

Je peux l'imprimer? STP?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Jeu 11 Sep - 19:47

Si tu veux, bien entendu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Ven 12 Sep - 11:36

Ok! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Ange-divin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 580
Localisation : Dans l'astral
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Ven 12 Sep - 12:26

Miam encore, je viens de m'instruire Razz je te remercie de l'article^^.
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-ordre.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   Ven 12 Sep - 12:36

Je viens même de l'imprimer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens   

Revenir en haut Aller en bas
 

La nature de l'homme chez les Anciens Egyptiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un homme chez le coiffeur
» LES BISHNOÏS, union entre l'homme, l'animal et la nature
» l origine de l homme et du monde chez les bouddhistes
» L'homme dans la nature, la nature dans l'homme
» Vivre en harmonie avec la nature et les animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'ordre :: Esotérisme :: Magie-